Les journalistes sénégalais invités à se tourner vers le journalisme d’investigation

  • Source: : APS | Le 01 février, 2018 à 17:02:57 | Lu 2278 fois | 7 Commentaires
content_image

Les journalistes sénégalais invités à se tourner vers le journalisme d’investigation

La première conseillère de l’ambassade des Etats-Unis à Dakar, Martina Boustani, a invité, mercredi, les journalistes sénégalais à se tourner vers le journalisme d’investigation afin de mieux enquêter sur les problèmes urgents tels que l’émigration et la traite des personnes.
 
"La migration économique, la traite des personnes, des demandeurs d’asile, les réfugiés… toutes ces questions renvoient à des préoccupations très concrètes", a-t-elle dit. 
 
Elle s’exprimait lors d’un atelier axé sur le thème : "Les déplacements de populations, migrations et traite de personnes : quelle couverture pour les médias ?".

La rencontre est organisée par le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS), en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis au Sénégal et le Bureau américain international pour la recherche et les échanges (IREX) basé à Washington.
 
Selon Mme Boustani, "qu’il s’agisse de réfugiés venus de la Mauritanie dans le nord du pays, de ceux qui ont fui la violence en Casamance, il y a des décennies et se trouvent à présent en Guinée-Bissau, ou des déplacés internes, ou encore des enfants qui font l’objet de traite dans le pays ou de traite transfrontalière aux fins de mendicité- tous ces problèmes urgents demandent que les journalistes enquêtent". 
 
Evoquant les récents problèmes sur "l’esclavage en Libye", le chavirement des embarcations en Méditerranée avec à leur bord de nombreux Sénégalais, Martina Boustani a insisté sur l’importance pour les journalistes de "couvrir ces tristes nouvelles".
 
"Le trafic de migrants et la traite des personnes sont des questions distinctes, mais le grand public fait souvent l’amalgame entre les deux, et il est important de bien comprendre la différence car elles requièrent des réponses très différentes", a-t-elle expliqué, précisant que ce ne sont pas des questions spécifiques au Sénégal, mais qui affectent d’autres pays d’Afrique. 
 
A en croire la première conseillère de l’ambassade des Etats-Unis à Dakar, "beaucoup de journalistes étrangers qui font des reportages sur la migration et les réfugiés, ne racontent pas toute l’histoire, car ils n’ont pas les clefs sociales, et culturelles des journalistes locaux pour comprendre ces problématiques".
 
"Ce sont autant d’occasions manquées, car en définissant le problème, puis en rendant compte de ses conséquences, des solutions émergeront. Une meilleure compréhension des faits amène de meilleurs solutions", a-t-elle dit. 
 
De son côté, le secrétaire général du SYNPICS, Ibrahima Khaliloullah Ndiaye, a souligné que cet atelier va "doter les journalistes d’outils qui leurs permettront de faire véritablement du journalisme d’investigation et montrer qu’au de-là du cas libyen, il y a des cas d’esclavage qui existent ici au Sénégal".


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (6)


Khatior-bi En Février, 2018 (17:02 PM) 0 FansN°: 1
C'est le meilleur moyen de remplir rapidement nos prisons. Sans doute l'ambassade des USA compte bien les financer.
Anonyme En Février, 2018 (17:48 PM) 0 FansN°: 2
Depuis longtemps les grandes radios rfm et sud fm et rfi font du journalisme d'investigation
Anonyme En Février, 2018 (17:56 PM) 0 FansN°: 3
Aux journalists: vous devez vous remettre en question. Vous avez une grande part de responsabilite dans le developpement du pays. Meme si vous faites des articles d'investigation il vous sera difficile de les publier si vous etes corrompus. Et faites attention aussi aux copier coller par rapport aux journalists europeens. les realites africaines et les modes de pensee et d'action ne sont pas et ne doivent pas etre les memes. Par exemple j'ai lu un article sarcastique sur le fait que Paul Kagame n'est pas un democrate car il a brigue un 3e mandat. Tout le monde a vu le travail immense qu'il a abbatu grace a sa poigne et son aura sur le pays. Alors pourquoi pas un 3e mandate? Apprenez que seul le travail bien fait interesse les rwandais. Kagame n'a tue personne et les decisions qu'il prend sont des decisions approuvees par l'assemblee nationale et les rwandais voient ou passe leur argent. C'est mieux d'avoir un "dictateur" (pour les occidentaux) qui fait son travail et aide son pays comme il se doit, et reste meme 20 ans au pouvoir, que d'avoir des vendus qui se succedent et donnent tour a tour le pays aux francais et autres etrangers. Sans se soucier de leur pays et de leurs concitoyens. D'ailleurs Pourquoi limiter les mandats si ce sont les populations qui doivent elire le president? L'Afrique a besoin de patriotes qui vont revolutionner le continent! On n'a pas besoin d'esclaves a la solde de la france ou des etats unis car la France ou les USA pensent d'abords a leurs citoyens et leurs pays. JOURNALISTES VOILA LE MESSAGE. FAITES PASSER  :sunugaal: 
Anonyme En Février, 2018 (00:13 AM) 0 FansN°: 4
Nos journalistes sont trop peureux et paresseux pour le faire.
Anonyme En Février, 2018 (09:45 AM) 0 FansN°: 5
Celui qui se définissait "journaliste d'investigation" a retourné sa veste avec l'inscription : "Politicien", Ministron de la Culture en garde du monument de la "Renaissance Africaine" et membre de l'APR.

Suivez mon regard car je répugne à le nommer !!! :nono:  :thumbsdown:  :joyy: 
Investigator En Février, 2018 (22:58 PM) 0 FansN°: 6
What the hell is that?

Hey! Bousted

hihiihihiihiihiihihiihihiihiihihiihihiihihiihihiihihihiihihi

How can you afford yourself to lead my citizens toward your policies.

Say your commander Donald Trump, that boy,

to give me back my country.

I need in particular,

my north Carolina.

There is a case of investigation.

I just need my country back.

Do you know that?

Investigation?

This is what you want?

Ok, all right! let"s go?

Why don't you tell my black people of America,

that you have stolen the land of their king

you want oppose them.

Why don't you tell them who my

boy the so-called founding father of America was?

Who do you lie?

We don't need any piece of advice.

We just need you move your ass.es

(this is a new word i invented yesterday

hiihihiihihihiihiihihihiihihiihihihiihihihihiihi)

Why do you bring there Your dirty enterprises

to steal the riches of my country:

GOLD, diamonds, gems, .....

and full of pretense, you lie about your false help

Move you ass.es out my country.

We need no piece of advice.

What the hell is that.

Mutants lacking melanine who steal most of the lands of my forefathers

give themselves credit to open their mouths to profess lies.



The king of the kings who knows

what you will never know about yourself.

Give me back my countries

Give me back America



 :bindeu:  :bindeu:  :bindeu: 
Mushingi Bananabamboo En Février, 2018 (23:06 PM) 0 FansN°: 1
sorry king of the kings.
sorry but i am a spy under a pact
and i operate as a diplomat
where these kind of informations must not be revealed to the public.
we are sincerely sorry to not to be able to deliver any aspect or detail of these secret informations to the commoner.
we know that everything you have said lays on solid grounds.
sorry to be a decieving black yabonbanania.
i am under a pact.
how can i do otherwise?
king of the kings

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com